SOUS LA PRESSION DE SERY DORCAS ZOKORA DIDIER DIT MAESTRO CHASSE SA FEMME ET SES ENFANTS DE LEUR RESIDENCE DE VACANCE

Le feuilleton Alphonsine Zokora-famille Diallo a pris fin, hier matin. A Abidjan pour régler l’affaire, Didier Zokora, aidé par le Commandant Wattao,et sous la pression de Sery Dorcas sa nouvelle compagne, a finalement récupéré sa villa-duplex qui servait de residence de vacance a sa femme e ses 4 enfants.

Depuis hier matin, avec le concours du Commandant Issiaka Ouattara dit Wattao, la villa numéro 70 située aux Arcades II à Cocody-Angré, a finalement été récupérée par son propriétaire. En effet, Didier Zokora dit Maestro, expressément venu de Turquie pour définitivement régler le différend qui l’oppose à sa belle famille au sujet de la luxueuse villa, évalue sereinement les travaux à refaire pour lui redonner de l’éclat. Déjà, l’état de la piscine le désole. Avant son retour en Turquie dimanche, l’international ivoirien s’adonne à un inventaire de ses biens laissés dans la résidence et entend désormais la confier à sa mère Alphonsine. Flash back. Samedi dernier, le footballeur a la mauvaise surprise d’apprendre par sa mère que les frères de son épouse Mariam Diallo font des difficultés pour libérer sa maison. Défiée et menacée qu’elle est par Ibrahim, Oumar et « Tout petit ». Ces derniers encouragés par leur sœur aînée, Awa, refusent de céder. Dans le quartier, d’ordinaire calme, le scandale gêne. L’affaire se règle au commissariat du 35è arrondissement situé à la Riviera Palmeraie. L’officier de service dans ledit commissariat, après avoir échangé au téléphone avec Didier Zokora, insiste pour que les clefs de la villa soient remises à Alphonsine Zokora. Celle-ci, ravie, retrouve la villa, change les serrures et s’adonne à un nettoyage en bon ordre. Elle n’aura malheureusement pas le temps de l’achever que les frères de Mariam Diallo, escortés par des FRCI avec à leur tête le prénommé Commandant Ziguehi, récupèrent la maison. Cela, au grand dam de maman Zokora. Celle-ci dont la santé est devenue fragile, craque. Alerté, Didier Zokora obtient la permission de son club et de son sélectionneur, avant de mettre le cap sur l’Espagne. A Séville où il a joué et où vivent encore ses quatre enfants et son épouse, il a un tête-à-tête avec celle qui refuse le divorce. Puis, il débarque à Abidjan pour mettre un terme à la mauvaise plaisanterie qui n’a que trop duré. Mais l’équation n’a pas été aussi simple à résoudre. De bonnes sources, Didier Zokora aurait usé de son riche carnet d’adresses pour mettre fin au calvaire de sa maman. Hier matin, le Commandant Wattao, ami du footballeur, a donc effectué le déplacement aux Arcades avec un léger détachement. Finalement, il n’aura pas eu à user de la force car Awa, Ibrahim, Oumar et « Tout petit » se sont fait petits et ont été sermonnés. « Je ne veux plus vous voir ici, aurait tancé Wattao. Si j’entends encore que vous êtes venus déranger les gens, je vais me fâcher… ». Le message étant passé cinq sur cinq, le calme est revenu. Définitivement ? Espérons-le. En attendant, une Mercédès du joueur restée dans le garage a été emportée par les frères Diallo. Pour rappel, Didier Zokora a épousé Mariam Diallo en Belgique en 2001. Aujourd’hui, malgré la présence de quatre enfants, le couple est en séparation de corps et en instance de divorce.

Photo: